• Jean-Rémi Tabbone

Comment démarrer avec les réseaux sociaux à l’international (½) ?


Les réseaux sociaux: un premier pas déterminant pour l'internnational

L’expérience du réseau social


Les réseaux sociaux sont nombreux et suffisamment variés pour correspondre à des cibles précises. Celles-ci se composent de groupes de personnes habituées à fréquenter ces réseaux selon des usages différents pour vivre des expériences propres (heures de connexions, lieu de visionnage, durées, passivité / activité).

Les réseaux sociaux sont donc des reflets d’usages et ces derniers varient selon les pays, les cultures, les âges et les intentions de chacun.


Ce que vous devez apporter aux réseaux sociaux


Une maîtrise adaptée des réseaux et un ciblage efficace vous permettra de tendre vers des objectifs - même complexes (par exemple "notoriété" et "vente". Pour le premier il faut créer du contenu riche, récréatif et informationnel. Pour le second, on privilégiera peut-être des offres promotionnelles, des systèmes de parrainages ou du ciblage publicitaire payant).

Vous devez également vous demander ce que vous pouvez apporter aux publics des réseaux sociaux et non pas le contraire.

Le partage d’information, écrire, vous filmer en train de réaliser un geste technique permet de vous positionner comme un expert prêt à passer du temps à montrer et démontrer sa maîtrise à sa communauté naissante. Le spectateur peut simplement regarder “passivement” votre contenu mais aussi se laisser guider par votre habileté à le séduire. Un “j’aime” ou un “partage” rendra votre publication plus performante et sera plus largement diffusée. Gardez à l’esprit que les prospects/consommateurs seuls ne suffisent pas à dynamiser votre page.

Ne soyez pas non plus avare de vos savoirs. Il y a fort à parier qu’ils sont déjà sur internet et que des centaines, peut-être des milliers de personnes à travers le monde sont au moins aussi habiles que vous. Ce n’est pas grave si votre générosité vous distingue. Cela amène à deux questions :

  • Suis-je prêt à me former à de nouveaux savoirs ?

  • Ai-je du temps à consacrer à la création de contenu et à l’animation des réseaux sociaux ?

La question du coût n’a pas lieu d’être (excepté pour le matériel que l’on peut louer dans un premier temps pour très peu cher). En effet, vous avez déjà la posibilité de publier du contenu facilement et gratuitement.


Les questions à se poser pour démarrer :


  • Quel réseaux pour quelles cibles dans quels pays ?

Chaque pays possède ses propres “traditions” autour des réseaux sociaux. Un commerçant voulant intégrer le marché chinois devrait travailler avec l’application WeChat, qui sert aussi bien à échanger avec ses prospects, fournisseurs qu’avec ses clients. Sur cette application se centralisent plusieurs canaux (communication, vente, divertissement, administratif, actualité). Soyez prêt à changer vos habitudes pour vous adapter à celles de vos prospects. La place de Facebook au Moyen-Orient est également riche d’enseignements. En effet Facebook voit 24 millions d’utilisateurs uniques tous les jours en Egypte, ce qui positionne ce pays comme le plus large marché du réseau social pour la région. Le cas de Youtube est à suivre car au delà d’être une plateforme d’hébergement et de diffusion de vidéos, Youtube reste avant tout un réseau social.

Dans la région GCC (Gulf Cooperation Council), on peut compter plus de 200 chaînes Youtube comptant plus de 1 million d’abonnés et 30 000 possédant plus de 10 000 abonnés. C’est un chiffre conséquent sur un marché dynamique. Un dernier exemple dans cette même zone est que sur les 12 millions d’utilisateurs de Snapchat, 9 millions se connectent à l’application depuis l’Arabie Saoudite et 1 million depuis le Émirats Arabes Unis.

Les réseaux dits "professionnels" voient eux aussi des évolutions, LinkedIn en Allemagne est challengé par Xing qui propose des services similaires. Une analyse des personnes physiques (vos prospects potentiels, via des recherches sur les organigrammes des entreprises par exemple) et des structures dans lesquelles ils travaillent vous aidera à répondre à cette question. Les commentaires et statistiques des vidéos vous informeront sur vos spectateurs réels (qui peuvent différer de votre vision de départ). Source : arabianbusiness.com “Over 164m active Facebook users in the Middle East, study shows”


  • Que souhaitez-vous raconter et pour quelle raison ?


Choisir la bonne histoire

Les histoires ne se content pas de la même manière selon les cultures. Dans certains cas la réussite d’un projet est véhiculée par la réussite d’un chef, d’une personne alors que dans d’autres, la notion d’équipes est importante. L’ancrage local, même à l’international, reste une valeur sûre qui permet aux personnes qui vous entourent d’adhérer à votre projet “ici et ailleurs”. Il existe des cas où l’attachement à un pays est à prioriser à l’ancrage local. Pour répondre à cette question, observez et échangez avec vos prospects et voyez s’ils se présentent d’abord comme étant d’une ville, d’un pays, d’une région.

  • Qui êtes-vous ? Que donnez-vous pour montrer votre légitimité / expertise ?

Se définir est un exercice difficile mais nécessaire. L’important est d’adapter votre message à votre cible en mettant en avant vos valeurs mais aussi l'éthique, les codes, l’étiquette que vous souhaitez véhiculer. Vient ensuite l’expérience et votre ancrage dans un réseau, idéalement similaire à votre prospect ou partagé avec celui-çi. Une fois ces éléments définis, vous devez donner une astuce, un conseil, une bonne pratique bref une information valable, peut-être quelque chose d’évident dans votre métier mais qui intéressera le lecteur. Il doit absolument repartir de votre rencontre virtuelle avec une connaissance en plus.

  • Quelle langue de publication souhaitez-vous utiliser ?

La construction de votre identité en ligne demande une visibilité auprès de vos consommateurs et prospects mais aussi auprès de vos partenaires et concurrents. Pour vous positionner, vous devez comprendre et maîtriser les terminologies de chacun. Vous pouvez dès à présent rédiger un tableur avec les équivalences d’expressions utilisées dans chaque pays. Ne vous laissez pas influencer par les traducteurs en ligne qui sont souvent sources d’erreurs. Fiez-vous à l’expertise d’entreprises dont la localisation de contenus est le métier. Mal traduire un jeu de mot, une boutade ou une simple description peut vous coûter votre crédibilité. La définition de ces termes vous sera également utile lors de la phase de référencement et positionnement de vos mots clés. Votre terminologie est probablement plus experte que celle de vos prospects et c’est pour ça qu’ils ont besoin que vous vous adaptiez à leur mode de communication.

  • Votre objectif est-il de faire de la publicité dans ce pays ? De la simple notoriété ?

Les réseaux sociaux servent la stratégie de votre entreprise. Ils sont le reflet de votre intention à l’égard de vos lecteurs. Commencer par une opération de visibilité permet de porter votre produit dans l’inconscient collectif et lorsque vous commencerez à être connu (nom, marque) puis reconnu (succes story), alors la fréquentation de votre site augmentera et les conversions client également. Vous devez raconter une histoire qui véhicule des valeurs auxquelles votre lecteur aura envie de se référer. Si vous êtes plus cher que vos concurrents, vous devez avoir une raison, idem si vous l’êtes moins, mais surtout, assumez votre position !


Un peu de méthode !


La mise en place d’un rapide tableau de veille permet de vous aider à y voir plus clair. Vous pouvez même commencer seul ou avec un Battle Tested Consultant. Voilà comment ce tableau peut se composer :

Identification des mots clés importants (un mot clé peut être composé de plusieurs mots)


Exemple de tableau de veille pour mots clés

Analyse des concurrents (classés par date de création, effectif, CA) et des challengers (nouveaux arrivants, start-ups, collectifs)


Tableau d'analyse concurrentielle

Cinq conseils pour démarrer


Se lancer, après avoir établi sa stratégie et fait sa recherche
  • Pensez usages. Quels sont les coutumes et les temporalités de vos lecteurs ? (heure de publication, lecture dans les transports en commun sur mobile, temps de chargement)

  • Donnez des émotions. Le partage se fera si le spectateur / lecteur est fier de vous, de votre réussite, s’il a appris quelque chose, si vous lui faites gagner du temps, si vous lui donnez une astuce, une information qui l’aidera à réussir, s’organiser, performer.

  • Test and learn avec les analytics. Vos premières publications seront peu lues et vues, c’est normal, les suivantes le seront plus avec les informations de performance que vous retirerez de ces outils de mesure et d’aide à la décision.

  • L’expérience vécue. Vos visiteurs font globalement les mêmes choses aux mêmes moments sur des fuseaux horaires différents. Ils veulent apprendre, comprendre, s’informer, s’instruire et se divertir.

  • Accompagnez la confiance de vos clients, de vos collaborateurs, de vos responsables, de vos fournisseurs et partenaires. Une information négative ou fausse sur votre entreprise vous coûtera et internet a la mémoire longue. Soyez l’instigateur de la bienveillance !

Nous reviendrons dans un second temps avec un article plus pratique avec un focus sur LinkedIn.

Contact Form

Terms of Use

Privacy policy

Cookies

Copyright © 2019 Battle Tested Consultant

Battle Tested Consultant | SAS

20 Allée Henry-Purcell, 42000 Saint-Etienne, France

Phone: +33(0) 428 700 180